vendredi 3 février 2012

Roundup, au-dessus des normes pour l'eau dans les urines des citadins de Berlin !

A l'heure où les représentants de la FNSEA manifestent contre d'énièmes mesures environnementales, les résultats de cette étude allemande sont accablants.
Mais faut-il pointer du doigt les agriculteurs ou plutôt les grands commerçants de pesticides qui depuis des années leur annoncent des miracles? 

Afin de comprendre si les contaminations au glyphosate (composant du Roundup) ne concernent que des personnes en contact direct avec les préparations agricole ou bien indirectement par l'alimentation, ou si d'autres groupes de population sont soumis à des risques, des employés, des journalistes et des avocats de Berlin ont été examinés.
Dans tous les échantillons d'urine de ces groupes en Décembre 2011 du glyphosate a été détecté. 
Les valeurs vont de 0,5 à 2 ng par le glyphosate ml d'urine (limite de l'eau potable: 0,1 ng / ml) soit  5 à 20 fois la limite établie pour l’eau potableAucun des sujets examinés n'avaient un contact direct avec l'agriculture.


Articles relatifs à cette étude:


Effets du roundup:

Aujourd'hui, les sols s'épuisent... Les nappes sont polluées...
Et pendant ce temps l'agriculture biologique produit au moins aussi bien que l'agriculture conventionnelle? 
Quand nos dirigeants feront-il preuve de bon sens en réformant l'éducation agricole?










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires

Enregistrer un commentaire